De La Salle - Castres

Ecole - Collège - Lycée Pro - Enseignement supérieur - Centre de formation

LaSalle France Frères des Ecoles Chrétiennes

Mercredi 08 Juillet 2020

Aujourd'hui nous fêtons Saint(e)

Thibault

11 Boulevard Clémenceau 81100 CASTRES
Tel. 05.63.72.65.10 - Fax. 05.63.72.65.11
Plan d'accès - Nous contacter

Internat d'Excellence Lycée des métiers Enseignement Catholique

Pastorale

Retraite de préparation aux sacrements Lourdes 2009.

 



Explications des mosaïques
devant la basilique du Rosaire
Juste avant la messe internationale
dans la basilique Saint Pie X
  
 Cette année, du 2-4 juin à Lourdes, le groupe de préparation aux sacrements (constitué d'une élève se préparant au baptême de quatre « préparants » à la première communion et sept pour la profession de foi) les élèves ont vécu un temps fort de retraite spirituelle.
    Les activités variées ont contribué à renforcer l'attente du sacrement :
messe internationale présidée par le Cardinal Barbarin (archevêque de Lyon),
temps d'enseignement sur « comment Jésus  a appelé en son temps (Saint Paul, Matthieu, Marie-Madeleine, ...)  Et MOI comment le Seigneur m'appelle-t-il aujourd'hui ? »
Visite du lieu de vie de Bernadette Soubirous, Sainte Bernadette.
Chemin de croix
Temps de recueillement et de prière à la Grotte de Massabielle
Les fontaines et le sens de l'Eau dans le message de la Vierge Marie à Bernadette.
 
La procession des offrandes
devant le Cardinal Barbarin.

Le groupe De La Salle
devant le dôme de la basilique du Rosaire.

  
Un merci chaleureux au Père Michel Baute qui nous a particulièrement aidé et à Soeur Marie-Noël qui nous a accueillis au Petit Couvent de l'Immaculée Conception.
 
  Madame Chassagne, Alain Oulès

 

La confirmation à ne pas prendre à la légère !

« Le sacrement de confirmation ce n'est pas la fin d'un "enseignement religieux"...  On ne finit pas avec la confirmation... C'est plutôt un renouvellement, le début de notre vie de jeune adulte chrétien...
Cette fois-ci, c'est NOUS qui décidons ! Nous renouvelons les vœux qu'ont faits nos parents le jour de notre Baptême... Nous affirmons que nous croyons en Dieu.
En effet, le jour de notre confirmation, nous recevons l'Esprit Saint, le Don de Dieu.
IL nous envoie témoigner et vivre notre Foi pleinement.
  "AMEN", ce mot veut dire "OUI, JE LE CROIS !"
Nous croyons que DIEU existe, et qu'IL nous aide dans notre vie de tous les jours.
 IL est notre soutien, notre guide, NOTRE PERE ! »

Recueil des expressions, pensées et témoignages
des jeunes confirmands.

Le groupe des confirmands s'est réuni tous les vendredi de 12h40 à 13h40 pour un temps de réflexion, de discussion, de formation spirituelle... de partage.
Pour clôturer cette préparation, il est de tradition de faire un pèlerinage à Lourdes.

Pastorale

     « Construire l’Homme et dire Dieu ». La citation parle d’elle même, en prise directe avec le quotidien de nos jeunes, la pastorale se vit et se dit à chaque instant, dans chaque geste, chaque parole. Elle est partie intégrante du projet d’établissement, extraite du projet éducatif Lassalien.

     A ces façon d’être, de faire, vient se greffer une annonce explicite à ceux qui le souhaitent. Célébrations eucharistiques, sacrements, pèlerinages viennent rythmer l’année. D’autre  propositions plus larges s’ouvrent à tous de façon périodiques.
    Pour tous la Pastorale De La salle vise à travers son travail d’équipe , à nourrir un état d’esprit, permettant à chacune et chacun de grandir en humanité quelles que soient ses convictions. L’accent est mis sur la construction du sens, dans le but de nourrir la pensée, pour se construire au service de l’autre.

    Pour certains c’est la continuité d’un cheminement de foi s’inscrivant dans une démarche de groupe mais aussi personnelle au travers de l’annonce claire, explicite et audible à tous de l’évangile. Enfin, pour les autres, c’est une découverte, dans le cadre de projets de « première annonce ».

Groupe Pop Louange "Wake Up!"


 

  Le groupe pop- louange Wake Up ! est formé de 5 musiciens - trois jeunes lycéens et deux enseignants - qui reprennent des chants rock chrétiens issus du répertoire protestant évangélique...

  Né en septembre 2008, le groupe est ouvert à ceux qui désirent louer Dieu par la musique, ainsi qu'à tous ceux qui souhaitent simplement jouer ou chanter dans un groupe pop-rock, et vivre une expérience riche en émotions!

   Le groupe se retrouve tous les mercredis de 13h à 14h30 en salle de musique, alors si vous voulez nous écouter ou en savoir plus n'hésitez pas, venez nous voir !

 

 

 

Les prochains concerts:

-  Concert le samedi 5 juin à Notre Dame de l'Espérance de Castres
- En 1ère partie du groupe Manhattan le vendredi 11 juin au lycée De La Salle à partir de 19H
 

Lire la suite : Groupe Pop Louange "Wake Up!"

Le billet de Dédé - Noël ! une question personnelle

billet sem2… Et si c’était l’occasion pour chacun de se demander « Qui est Jésus-Christ pour moi ? »
… Et d’abord, Jésus, a-t-il vraiment existé ?

   La question mérite qu’on s’y attarde, car près d’un tiers de l’humanité se réfère à Jésus et croit qu’il a vraiment existé. Cette question s’est posée de façon plus aiguë à partir du XVIIIème siècle, quand la science a remis en cause ce qui passait pour évident jusque-là. Le domaine de la foi est particulièrement secoué par les questions nouvelles. Des historiens ont alors affirmé que Jésus serait né de l’imagination et du coeur de ceux qui attendaient le Messie, le libérateur du Peuple de Dieu, soumis à l’empire romain dans la Judée et la Galilée du Ier siècle. D’ailleurs, Jésus lui-même n’a rien écrit. Alors, la personne de Jésus n’est qu’une fiction littéraire. Jésus est le produit, non le créateur du christianisme, comme on a pu l’affirmer à la fin du XIXème siècle. Que répondre ? Disons d’entrée que presque personne ne doute aujourd’hui de l’existence historique de Jésus. Sur quelles sources pouvons-nous nous appuyer ?

   Les écrits du Nouveau Testament : Il y a d’abord les sources chrétiennes elles-mêmes, très abondantes : les lettres de saint Paul, les évangiles, les apocryphes. Saint Paul est le premier auteur chrétien. Son message repose sur la croix, sur la réalité incontournable de la croix, qui est « scandale pour les Juifs, folie pour les païens mais pour ceux qui sont appelés,… puissance de Dieu et sagesse de Dieu » (1 Corinthiens 1, 23-24). Pouvait-il inventer une telle mort, infâme, ignominieuse ? Quand il écrit, il y a encore beaucoup de témoins des événements de la passion. Le fait de la mort sur la croix n’a pas été contesté, contrairement à son interprétation : pour Paul, Jésus n’est pas resté prisonnier de la mort mais il est Vivant, Ressuscité. C’est pour lui une évidence, une réalité qu’il annonce à temps et à contre temps. Autant la mort sur la croix appartient à l’histoire, autant le fait de la résurrection reste invérifiable. La résurrection repose sur le témoignage, celui des apôtres, celui de Paul et des chrétiens à leur suite.

   Un fait historique : il est mort sous Ponce Pilate ! Les évangiles annoncent qu’il est mort sous Ponce Pilate. Disent-ils vrai ? Ponce Pilate était préfet romain en Judée au moment de la mort de Jésus ; l’évangile ne l’a pas inventé, c’est en effet attesté par une inscription latine trouvée lors de fouilles à Césarée maritime.

   Jésus évoqué par des auteurs non-chrétiens : D’autres sources, non-chrétiennes, parlent de Jésus appelé Christ, devenu référence de nombre de communautés répandues dans tout l’empire romain dès le premier et le début du second siècle. Ainsi l’historien Tacite, à propos de l’incendie d’une partie de Rome en 64 après Jésus-Christ : « Néron produisit comme inculpés, … des gens détestés pour leurs turpitudes, que la foule appelait chrétiens. Ce nom vient de Christ, que sous le principat de Tibère, le procurateur Ponce Pilate avait livré au supplice » (Tacite, Annales, XV, 44). Pline le Jeune écrit à l’empereur vers 110 pour dénoncer les pratiques des chrétiens qui se réunissent pour « chanter entre eux un hymne à Christ comme à un dieu » (Pline le Jeune, Lettres, X, 96). Des auteurs juifs parlent aussi de Jésus. Flavius Josèphe, historien de la fin du premier siècle, donne cette précision dans les Antiquités juives (XX, 9, 1) : « Ananus rassemble le sanhédrin des juges et fit comparaître devant eux Jacques, le frère de Jésus, dit le Christ, ainsi que quelques autres ; il les accusa d’avoir violé la loi et les livra à la lapidation ». Devant tant d’attestations, internes ou externes, il est difficile de dire aujourd’hui que Jésus n’a pas existé ! La question porte davantage sur la réponse que chacun peut donner à la question que Jésus lui-même a posée à Pierre, son compagnon, et à travers lui à chacun de nous : « Pour vous qui suis-je ? » (Marc 8, 29).

Joyeuses fêtes, bonnes vacances et belle année 2015

Sous-catégories

Vous êtes ici : Accueil | Vie de L'Etablissement | Pastorale